Cigarette électronique sans propylène glycol

Nous avons tous lu des avis mitigés sur la cigarette électronique et le propylène glycol, le fameux ingrédient utilisé dans les e-liquides. Le manque d’études cliniques et le flou artistique qui tourne autour du produit ont rendu paranoïaque plus d’un vapoteur. Alors dans le doute, certains ont choisi une alternative qui permet d’utiliser sa cigarette électronique sans propylène glycol.

L’astuce n’est pas bien compliquée à partir du moment où l’on a la possibilité de choisir les e-liquides que l’on veut mettre dans sa cigarette électronique (voir les cigarettes avec cartouches). Car en effet je vous rappelle que certains types de cigarette électronique ne permettent pas de choisir la composition des e-liquides.

E-liquide 100% VG (Glycérine Végétale)

La glycérine végétale est comprise dans la plupart des e-liquides d’aujourd’hui en complément du propylène glycol. Le ratio le plus fréquent est 70/80% de propylène glycol et 30/20% de glycérine végétale (même si l’un sans l’autre existe également).

La glycérine végétale est plus visqueux que le propylène glycol et permet de produire plus de vapeur. En revanche elle diminue l’effet de “hit” (picotement dans la gorge rappelant la fumée des cigarettes normales) et amoindri la restitution des arômes en bouche. Les e-liquides offrant un certain ratio permettent donc d’établir un compromis entre volume de vapeur / goût et hit.

L’aspect visqueux de la glycérine végétale a l’inconvénient de boucher facilement les atomiseurs des cigarettes électroniques, impliquant alors un entretien plus fréquent.

Les cigarettes électroniques sans propylène glycol sont-elles moins dangereuses pour la santé ?

Un vent de panique a soufflé pendant une certaine période sur le propylène glycol du en partie à une mauvaise interprétation de sa structure chimique, poussant alors les utilisateurs de cigarette électronique à rechercher une alternative au propylène glycol. La glycérine végétale a donc trouvé naturellement des adeptes et les cigarettes sans propylène glycol ont fait leur apparition.

Mais la paranoïa n’a fait que se déplacer et la glycérine végétale s’est vue elle aussi décriée par les utilisateurs pour son éventuel danger sur la santé. En effet la glycérine végétale devient fortement toxique lorsqu’elle se décompose sous l’effet de la chaleur (150°C). Or la cigarette électronique produit de la chaleur pour transformer le e-liquide en vapeur. Loin d’atteindre les 150°C il est difficile de croire que les cigarettes électroniques alimentées par des e-liquides 100% glycérine peuvent être réellement dangereuses.

Mon avis sur les cigarettes électroniques à la glycérine végétale

En bon hypocondriaque j’ai également boudé le propylène glycol pendant un temps et j’ai expérimenté pendant quelques mois les e-liquides 100% VG. Malgré quelques liaisons cérébrales j’ai retrouvé aujourd’hui la motricité de mon bras gauche et je peux conduire de nouveau. Non je blague en fait ça m’a rien fait du tout, en fait ça change rien. Comme je vous le disais plus haut, la VG produit plus de vapeur mais on a moins de goût et le hit est également affaibli.

J’aurai bien continué à n’utiliser que ça dans mes cigarettes électroniques mais le fait de devoir nettoyer mes atomiseurs une fois par jour m’a vite calmé, j’ai même du en racheter quelques uns. Je “tourne” aujourd’hui sur des e-liquides FR4 intégrant à la fois du propylène glycol et de la glycérine végétale, et j’en suis très satisfait.

E-liquide 100% VG et atomiseur LR

J’ajouterai un petit bémol néanmoins en ce qui concerne les e-liquides 100% glycérine végétale s’ils sont utilisés avec des atomiseurs LR (low resitance). Ce type d’atomiseur a la particularité de chauffer plus le e-liquide. Ne sachant pas exactement quelle température les atomiseurs LR peuvent atteindre, j’ai pris la précaution de ne pas les utiliser pour mes e-liquides 100% VG.

Publié dans E-liquide cigarette électronique, Etudes sur la cigarette électronique, Témoignages ecigarette avec les tags , , , , , .
  • Marie

    J'utilise la cigarette électronique depuis plus de 10 mois maintenant et n'ai jamais connu d'allergie au PG ou VG. J'emploie un mélange 70PG/30VG depuis le début de mon sevrage tabagique. Attention d'ailleurs de ne pas assimiler les éventuels effets de sevrage avec d'éventuelles irritations dûes au PV ou VG…

  • michelevireux

    Moi aussi j’ai décidé d’avoir de bonnes résolutions pour 2012 .Après un cadeau d’une cigarette électronique, j’ai tenté, et depuis Noel rien du tout …Bon rien n’est gagné …cela ne fais que 15 jours, mais je tiens sans trop de difficultés ..C’est un bon moyen je trouve, mais il faut être bien conseillé …

  • Tophebj

    Voila maintenant 1 mois que j'ai une EGO-T que j'utilise avec du liquide FR4 en 80/20, pas une clope de fumée depuis et pas envie du tout, je trouve meme le 16mg un peu fort ( pourtant l'equivalent de mes bonnes vieilles CAMEL ) et jsuis passé a 11mg, le seul petit probleme c'est que lorsque l'atomiseur devient un peu trop chaud le gout est alteré et ca pique un peu, mais ca vient qu'a partir de la 10eme taffe, l'équivalent d'une clope.

    Vive la vapo !

    • La rédaction

      Ravi que cela te permette de ne plus toucher les cigarettes, je suis dans le meme cas que toi, plus de clopes, je vapote ! ;)

  • Franck

    Je parlais de mods et du vaping 6v avec quelqu’un qui s’y connait mieux que moi aujourd’hui, et il me disait que si on vape en 6v, il est mieux d’utiliser des mélanges à base de glycérine végétale que des mélanges avec du propylène glycol, qui est plus volatile, car on a, paraît-il, souvent une odeur de brûlé alors qu’avec la glycérine végétale le mélange peut chauffer à des températures plus hautes. Je suis encore sur mon eGoT, donc en 3,7v, et là par contre mieux vaut un mélange avec plus de PG que de VG (beaucoup plus, même, dans des proportions du genre 80%PG, 15%GV, 5% d’eau) je répète bêtement ce qu’on m’a dit, mais bon je m’en souviens c’est donc que je l’ai appris et comme passer du stade de néophyte à celui de geek relève souvent de la confiance que l’on peut avoir dans les conseils qu’on peut nous donner et qu’on applique, si je me procure un jour un de ces mods, c’est que je serai devenu un geek bricoleur qui sait couper les mèches à la bonne longueur et assembler les pièces d’un GGTS sans m’embrouiller. Et là, vu l’investissement (un mod GGTS coûte la peau des fesses! c’est vrai que c’est presqu’un objet d’art, un bijou!), j’éviterai le PG et utiliserai de la glycérine végétale, parce que mettre ce prix-là dans un objet pareil pour sentir le cramé quand on tire dessus…

  • Claude LHote

    Bonjour,
    Suite à l’article de Franck, j’aimerais que quelqu’un m’explique qu’est ce que le vaping en 6v? Merci,

    • La rédaction

      Bonjour Claude, si je ne m’abuse (mais je laisse Frank répondre car il est beaucoup plus calé que moi), le vaping en 6v est une histoire de batterie, le potentiel électrique utilisé avec l’atomiseur est plus important. Le but de ce genre de batterie étant d’adapter le voltage au type d’atomiseur que l’on utilise (résistance), de chauffer plus vite le e-liquide et de produire par conséquent plus de vapeur. Il existe des batteries dont le voltage se règle manuellement ou automatiquement (en détectant le type de résistance d’un atomiseur).

  • franck

    En fait, je ne crois pas m’y connaître plus que toi en ce qui concerne le 6v, La rédaction,! ;) d’ailleurs dans mon post précédent je précise bien “Je parlais de mods et du vaping 6v avec quelqu’un qui s’y connait mieux que moi aujourd’hui”, et perso, même si j’ai posté ça voici un mois déjà, je n’ai pas encore eu l’occasion d’essayer le 6v. Jusqu’ici je suis toujours en 3,7v avec un petit mod pas cher, le Gripper. Ce mod fonctionne avec un accu AW IMR 18350, et envoie du 3,7v, pas plus.
    Pour répondre à Claude, lorsqu’on vapote on peut vaper à différents voltages selon le modèle d’e-cig, ou de mod qu’on utilise. D’après ce que j’ai pu lire sur différents espaces forum, plus le voltage est important, plus ça envoie bien, cela dit il faut faire attention à l’ato utilisé lorsqu’on vapote avec un voltage plus important. Le nec plus ultra en la matière, comme le notifiait la rédaction, ce sont les mods à variateur, avec lesquels on peut régler le voltage.
    Pour plus de précisions concernant l’utilisation des mods et du 6v, mieux vaut bien se renseigner avant de se lancer, histoite de ne pas gaspiller du matériel qui ne s’avérerait pas adéquat. Il existe des sites comme le forum e-cigarette.fr, où on pourra te renseigner mieux que moi, car y sont enregistrés des vapoteurs et utilisateurs de mods confirmés, qui savent de quoi ils parlent. ;)