Cigarette électronique dans l’avion

Encore une super nouvelle qui provient des états unis, où une loi vient d'être proposée pour interdire la cigarette électronique dans les avions.

Avant toute chose sachez qu'en France rien ne vous interdit (théoriquement) d'utiliser votre cigarette électronique dans les lieux publics. L'avion étant la propriété d'une compagnie, il vous faut demander au personnel de bord si cela pose problème, et généralement cela passe très bien. Pour ce qui est des passagers, expliquez leur gentiment que cela ne produit pas de fumée (mais de la vapeur) et que c'est inodore. Notez également que la cigarette électronique peut être considérée comme un appareil électronique au même titre qu'un ordinateur, il peut donc vous être demandé de ne pas l'utiliser pendant le décollage et l’atterrissage. Si malgré vos efforts de communication vous n'êtes toujours pas autorisé à fumer dans l'avion, libre à vous d'aller aux toilettes, personne n'en saura rien.

Cigarette électronique dans l'avion

Ils auraient pu au moins prétendre que les batteries des ato faisaient des interférences avec le système de pilotage, que ça serait con de tuer 300 personnes pour les petits besoins d'un geek révolté de la cigarette.

Mais non, c'est parce qu'on sait pas si c'est mauvais ou pas pour les gens, donc dans le doute on interdit. C'est vrai que la vapeur d'une ecig quand on est à coté c'est insupportable, franchement ?

La vape passive vient de naître mes amis, encore une victoire de bobby.

 

Allez on souri et on met sa ceinture de sécurité pour les jambes, au cas ou l'avion il tombe dans la mer et qu'il flotte comme un bouchon.

Mise à jour du 30 juillet 2012

Comme signalé par le site info-ecigarette.fr, l'organisation internationale de sécurité aérienne (IATA) recommande aux compagnies aériennes d'interdire les cigarettes électroniques à bord des appareils. Il ne sera donc plus possible d'utiliser sa cigarette électronique dans les avions. (http://www.iata.org/).

  • http://teciel.free.fr teciel

    ça n'est qu'une proposition pour le moment

  • Mahzel

    L'eau ne fait pas très bon ménage avec certains filtres des circuits fermés de ventilation (notamment les tamis moléculaire de rétention du CO2, qui ne supportent pas une concentration d'eau supérieure à 1%/volume)

    Hors la vapeur reste ce qu'elle est. Le PG sert bel et bien à "retenir" l'eau contenue dans nos chers e-liquides, puis à la libérer lors de la vaporisation.

    Même si je pense comme vous que cette demande est plus pour la prétendue nocivité, dans mon travail en milieu confiné, la e-cig a été testée puis interdite après analyse atmosphérique, à cause notamment de l'élévation de l'humidité dans l'air, qui menaçait le fragile équilibre atmosphérique des lieux.

    Je suis conscient que les deux milieu sont difficilement comparables, mais les circuits de ventilations fermés sont relativement sensibles, il convient de limiter au maximum les apports supplémentaires en plus de ceux déjà prévu pour la charge de fonctionnement.

  • admin

    C'est une très bonne explication et elle me semble très censée et plausible, encore aurait-il fallu qu'elle soit mentionnée par les autorités. Merci pour ces explications Mahzel.

  • cécile

    Je suis une ” grosse ” fumeuse, puisque j’ai 51 ans, et que je fumais depuis l’âge de 16 ans; j’ai découvert l’e-cigarette début juillet, et je suis devenue ” accroc ” du vapotage, à tel point que la cigarette normale ne me convient plus; pourtant, je viens de subir des déboires sentimentaux qui en d’autres temps auraient sans doute augmenter considérablement ma consommation de tabac !! J’ai la cigarette eGO-T avec des recharges à 5 € 90 qui me font 2 semaines, je garde le plaisir de fumer, et je respire bien mieux. Que cela soit interdit dans les avions me parait bien ridicule, quand on sait qu’il y a au pire 1,6 ml de liquide dans une recharge qui peut durer la journée. J’ai un voyage de prévu sur un long courrier prochainement ( 12 heures ) et je pense qu’en effet, j’irai dans les toilettes pour ” vapoter “, car ce n’est pas de la fumée; je conseille cette cigarette comme alternative à ceux, qui comme moi, ne peuvent pas se passer du geste, notamment au téléphone.